Afrique Equatoriale (France) en 1958

IVe RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
PUIS
Ve RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
19571958          
 
FÉDÉRATION DE L’AFRIQUE ÉQUATORIALE
(membre de l’Union française)

     <=====           =====>     

                                      =====>     

                                      =====>     

                                      =====>     

Le dessous des cartes

Capitale
     ? (?)

Superficie
     000 km²

Chronologie générale de la France

Janvier

Le 1er janvier 1958, en Afrique Équatoriale (France), premier jour de l’An 1958 du calendrier grégorien. Il est considéré comme le calendrier universel et est utilisé de façon officielle par l’Afrique Équatoriale et de façon traditionnelle par la communauté chrétienne.

Le 29 janvier 1958, en Afrique Équatoriale (France), à Brazzaville, démission du commissaire de l’Afrique Équatoriale Paul Chauvet (1957-1958) et nomination du nouveau commissaire de l’Afrique Équatoriale Pierre Messmer (1958-1958).

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Le 15 juillet 1958, en Afrique Équatoriale (France), à Brazzaville, démission du commissaire de l’Afrique Équatoriale Pierre Messmer (1958-1958) et nomination du nouveau haut-commissaire de l’Afrique Équatoriale Pierre Messmer (1958-1958).

Le 18 juillet 1958 (1er muharram 1378), en Afrique Équatoriale (France), premier jour de l’An 1378 de l’Hégire arabe. Il est utilisé de façon traditionnelle par la communauté religieuse musulmane.

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Le 28 novembre 1958, en Afrique Équatoriale (France), à Libreville, le Gabon devient un État autonome au sein de la Communauté française (267 667 km²). Le Territoire français d’outre-mer du Gabon (1946-1958) est érigé en République autonome du Gabon (1958-1960).

Le 28 novembre 1958, en Afrique Équatoriale (France), à Brazzaville, le Moyen-Congo devient un État autonome au sein de la Communauté française (342 000 km²). Le Territoire français d’outre-mer du Moyen-Congo (1946-1958) est érigé en République autonome du Congo-Brazzaville (1958-1960).

Le 28 novembre 1958, en Afrique Équatoriale (France), à Fort-Lamy, le Tchad devient un État autonome au sein de la Communauté française (1 284 000 km²). Le Territoire français d’outre-mer du Tchad (1946-1958) est érigé en République autonome du Tchad (1958-1960).

Décembre

Le 1er décembre 1958, en Afrique Équatoriale (France), à Bangui, l’Oubangui-Chari devient un État autonome au sein de la Communauté française (622 984 km²). Le Territoire français d’outre-mer de l’Oubangui-Chari (1946-1958) est érigé en République autonome centrafricaine (1958-1960).

Le 22 décembre 1958, en Afrique Équatoriale (France), à Brazzaville, la Fédération de l’Afrique Équatoriale Française (1895-1958) est officiellement dissoute, laissant la place à 4 nouveaux États souverains intégrés au sein de la Communauté française. Démission du haut-commissaire de l’Afrique Équatoriale Pierre Messmer (1958-1958).

Les inclassables

Naissance et Mort

Naissance

Mort